Informations pratiques sur l’american staffordshire terrier

American Staffordshire Terrier

Publié le : 13 novembre 20203 mins de lecture

Affectueux et fidèle à son maître, l’american staffordshire terrier ou amstaff est un gracieux compagnon. Cette race ne cesse de séduire les amateurs. Avec son amour, ce chien envahit plusieurs foyers. Il fait le bonheur de plusieurs enfants et adultes. Pour son développement, cet animal domestique nécessite néanmoins des soins réguliers.

Identité, groupe, origine et historique

Le vrai nom de l’americain staff est American Staffordshire Terrier. Il est également connu sous l’appellation amstaff ou Pit Bull. Cette race de chien est issue du groupe 3 « Terriers », dans la section 3 « Terriers de type Bull ». Son nom a été créé afin de le distinguer du Pitbull. Particulièrement dédiée aux combats de chiens, cette boule d’énergie est originaire des États-Unis. Elle résulte du croisement du terrier avec le bulldog. Comparé au maltais, au dogue ou encore au lévrier, l’american staff est une race récente. Son historique n’est pas encore aussi long. L’invention de la race american staffordshire remonte en 1972.

Caractéristiques générales

Le Staff américain mesure en moyenne entre 43 et 46 cm au garrot. Son poids varie de 25 à 30 kg. Doté de poil court et chatoyant, ce chien a une parure dense au toucher. Il admet tous les coloris de robe, y compris les motifs tachetés et les mélanges. Les robes comportant au-delà de 80 % de poils blancs, les fauves et les robes noir-feu n’enchantent pas pour autant la Fédération Cynologique Internationale (FCI), chargée de valider les chiens.

Sur le plan comportemental, l’amstaff est très tendre. Il est inlassablement fidèle à son maître. Son intelligence lui permet de repérer facilement les éventuelles failles. Étant un grand sportif, ce compagnon a besoin de sortir et courir au grand air, pour dépenser son trop-plein d’énergie.

Éducation et santé

L’american staffordshire est facile à dresser. Pour un comportement équilibré, le maître doit éduquer l’animal avec intelligence et douceur. Il doit lui transmettre les règles de vie dès le plus jeune âge du chien. Celui-ci doit s’adapter à la socialisation.

De nature robuste, l’amstaff tombe rarement malade. Contrairement aux races de chien anciennes, ce grand sportif n’est pas sujet aux maladies héréditaires relatives à la consanguinité. Sa durée de vie moyenne est estimée entre 11 et 13 ans. Excepté la vaccination réservée aux chiens classés dangereux, aucun vaccin n’est exigé en France pour ce compagnon. Le vermifuger une à deux fois par an est tout de même conseillé.